#38 – Il était une forme – Gazhole et Cruschiform

Dans ce livre, projet très ambitieux dont les prémisses ont pris forme en 2013 et 2014 dans quatre histoires successives parues alors dans le magazine Georges, il était une fois, dans un royaume où il est de bon ton d’être anguleux, une parfaite princesse triangle équilatéral qui s’éprend, au grand dam de ses parents et de la cour, d’un prétendant bien plus courbe que souhaité…

Lire plus

#36 – La Colonie de vacances – Fanny Dreyer

Voilà le déroulé d’une semaine de colonie de vacances à la montagne développé en dix chapitres. Sont mis en avant les regards croisés de cinq enfants aux personnalités, âges et parcours différents, de la petite nouvelle qui fait sa première colonie aux habitués, de l’aventurière à l’artiste, entre autres, mais aussi les passages obligés et fondateurs de toute bonne colonie : le voyage en car et en chansons, la randonnée des plus grands ou la boum finale, notamment…

Lire plus

#32 – Poèmes en peluches – Edith Azam, Gaëtan Dorémus et Gaëlle Allart

Voilà un recueil de poèmes d’Edith Azam déclamés avant d’être ici mis par écrit, illustrés et édités. De ce premier temps de l’oralité de ces poèmes l’on retrouve alors dans ce livre un grand travail sur les sonorités des mots bien choisis par l’autrice. Ces poèmes, individuellement et dans leur globalité en s’imbriquant les uns aux autres cherchent à retranscrire l’enfance en elle-même par l’évocation de peurs, par des bruits, répétitions, onomatopées ou gros mots comme autant de sensations ou émotions mêmes de l’enfant.

Lire plus

#29 – Le Secret très secret du Maître du Secret – Vincent Pianina

Ici, le personnage de l’histoire c’est toi, lecteur, coiffé d’un heaume de chevalier et t’apprêtant à vivre une semaine en colonie de vacances dans la Vallée du Secret, ce qui ne te ravit pas particulièrement. Mais là, tu tombes sur une brochure touristique évoquant le fameux Maître du Secret, ce qui attise ta curiosité. Un compte à rebours se lance alors sur les sept jours à venir de la colonie pour que tu débusques le Maître et son secret !

Lire plus

#12 – Ma Baby-sitteuse et les petites personnes – Alice Bunel

Où Jacquotte, petite poulette, et sa baby-sitteuse Sheila, grande pouliche, découvrent une nouvelle animalerie sur le chemin du retour de l’école, animalerie où sont vendues des PP, très à la mode alors, petites personnes ou minuscules êtres humains de compagnie. Par un concours de circonstances, Jacquotte se retrouve avec une petite personne et, se rendant compte de sa situation peu enviable, élabore un plan avec sa baby-sitteuse pour libérer de nombreuses petites personnes.

Lire plus

#10 – Murdo – Alex Cousseau et Eva Offredo

Murdo est un yéti imaginaire listant et décrivant ses rêves impossibles. Comme une mise en abîme en boucle de sa condition de personnage d’histoire, Murdo est imaginaire en tant que yéti, mais également en tant que personnage même de ce livre. Ainsi, le premier rêve de Murdo, celui qui conditionne alors tous les autres rêves évoqués est d’exister en dehors des pages d’un livre.

Lire plus

#8 – Les Histoires du Petit Renaud – Léopold Chauveau

Voilà un recueil de récits animaliers irrévérencieux, drôles et parfois inquiétants, de l’escargot se croyant inécrasable à l’ours en peluche venant à la vie en passant par le petit serpent fuyant la punition maternelle ou l’arbre mangeur d’enfants jusqu’à la fable inventée par l’enfant lui-même. Ces contes cruels sans volonté moralisatrice se révèlent alors aussi fantaisistes que satiriques, voire subversifs.

Lire plus

#7 – Au Bois – Charline Collette

Voilà douze récits autour de différentes personnes et de leurs rapports, passés ou présents, à la forêt. Ces histoires, classées par saisons, reprenant alors les cycles de la vie végétale et animale dans les bois, ont été récoltées auprès d’habitants de villages du Jura puis choisis, retranscrits, interprétés et agencés les uns par rapport aux autres pour former ce recueil, ce portrait en creux de la forêt issu de toutes ces petites touches.

Lire plus

#2 – Mythes au carré – Loïc Gaume

Le principe est dans la contrainte créative, ici de raconter différents mythes avec le moins de mots et d’images possibles tout en les racontant en entier, sans détournement ni réinterprétation, dans une idée de réduction à l’essentiel avec la régularité des quatre étapes pour chaque récit. Il s’agit alors de décortiquer les mythes par leur réduction et d’en faire apparaître le sens et les lignes directrices encore plus clairement.

Lire plus