Les éditions La Ville Brûle ont une place à part et une présence indispensable dans la littérature jeunesse dans leur engagement social et féministe sur tous les plans. Si le cœur des publications de la maison est formé d’essais en sciences humaines et sociales à destination des adultes, elle a depuis diversifié ses supports en gardant cette exigence et cet engagement nécessaire via des albums jeunesse de plus en plus nombreux, des bandes dessinées, des romans et même un jeu. Il est alors particulièrement intéressant de permettre une approche de cet engagement dès l’enfance puis à l’adolescence tout en ayant un propos exigeant sur le fond. Dans ce travail d’édition de littérature jeunesse engagée, les éditions La Ville Brûle ont entrepris la réédition de plusieurs albums épuisés depuis longtemps d’Agnès Rosenstiehl, tels La Naissance, De la Coiffure ou Les Filles.

Génération oblige, avant ce travail de réédition, je connaissais surtout Agnès Rosenstiehl pour son personnage de Mimi Cracra dans les Pomme d’api de mon enfance… Au fil des rééditions de son fonds très riche et féministe publié principalement dans les années 70 et notamment alors par les éditions des Femmes, j’ai alors découvert son travail passionnant entre intérêt pour la langue française et les jeux autour d’elle et propos féministe et d’éducation nouvelle.

Drôle d’alphabet ou les aventures d’une tarte aux pommes prend ainsi place dans ce beau catalogue des éditions La Ville Brûle après sa première édition en 1977 aux éditions Larousse. Dans cet abécédaire formé autour du parcours d’une tarte aux pommes, chaque lettre, présentée sur une double page, correspond à un verbe d’action plus ou moins réaliste ou absurde sur la tarte en question qui sera successivement brûlée, démoulée, goûtée, nettoyée ou même poivrée. L’humour naît alors de cette succession d’actions d’enfants impertinents parfois très drôles auxquelles sont associés à chaque fois sur la page de gauche de la double page les commentaires de groupes d’enfants sur l’action, commentaires comme autant d’allitérations ou assonances sur la lettre en question, forme de ronde ou de ritournelle réjouissante.

En s’astreignant ainsi à la contrainte de l’abécédaire avec des textes en répétition de chaque lettre réduits à l’essentiel, l’autrice se saisit de la contrainte pour en faire un jeu d’écriture aussi saisissant qu’amusant, comme une proposition de l’OuLiPo (Ouvroir de Littérature Potentielle) pour enfants. Des jeux sur les mots et leurs sens dans la succession stricte des lettres de l’alphabet naît tant de fantaisie que de poésie, de malice que de désinvolture.

Aux textes ciselés d’Agnès Rosenstiehl s’ajoutent et s’imbriquent ses illustrations tout en finesse, détails et clarté avec une forme de pureté du trait et des typographies manuelles tenant à la ligne claire, au minimalisme très réfléchi des contours au rotring et des aplats de couleurs franches à l’aquarelle. La subtilité du dessin ajoute alors au texte plus qu’il ne le paraphrase par addition, contraste ou ironie induite dans ce lien entre texte et image. Le mouvement est très présent dans les illustrations où les personnages sont tous représentés de profil (comme toujours dans les albums d’Agnès Rosenstiehl), semblant alors en mouvement, dirigés vers l’action qu’ils mènent sur la tarte et non vers le lecteur. À cela s’ajoute l’usage de bulles pour les exclamations des choeurs d’enfants, renforçant cet effet d’immédiateté et d’action.

L’album se termine alors sur un bel alphabet fait des corps déformés en lettres des différents enfants pour une fois de face et leurs exclamations d’un mot respectant toujours cet ordonnancement, cette règle de l’abécédaire.

À noter la réédition simultanée chez le même éditeur de Chiffres en friche d’Agnès Rosenstiehl, album tout aussi réjouissant jouant avec les chiffres et les notions induites.

Drôle d’alphabet ou les aventures d’une tarte aux pommes, Agnès Rosenstiehl, éditions La Ville Brûle, 18 euros, à partir de 5 ans.

Pour écouter la chronique et toute l’émission Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin où elle a été diffusée.

Pour plus d’informations sur les éditions La Ville Brûle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s